AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Buffy] - Fray, slayer of future - Fray - T

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Madwoman
Crocs sanglants
Crocs sanglants
avatar


MessageSujet: [Buffy] - Fray, slayer of future - Fray - T   Dim 5 Aoû - 4:29

Il s'agit d'une fanfiction en 3 parti (pour le moment seulement 2 sont écrite) sur le personnage de Melaka Fray, la Tueuse du futur, issu du comic Fray.

Pour ceux qui connaissent pas cette BD, voici un petit résumé de ma part:
Spoiler:
 

L'histoire se passe dans le futur, donc certain mot son différent. Voici donc un lexique des mots futuristes:
Spoiler:
 

Maintenant on passe à la première histoire:

Chapitre 1


C’était le soir dans le quartier pauvre D’Haddyn. Une jeune fille aux cheveux medium noir, avec aux extrémités des mèches roses, semblait être en pleine course poursuite. Elle ne semblait pas très vieille, environ dix-neuf ou vingt ans. Elle portait un débardeur noir avec un pantalon kaki et des bottines noires. Elle était en train de s’enfuir d’un groupe de cinq hommes qui avaient l’air fâché contre elle.

- Rend nous se que tu nous as barboté, hurla un des hommes à la jeune fille qu’il poursuivait.

- Tu n’es qu’une sale barboteuse, hurla un autre des hommes.

La jeune fille ignora totalement se qu’ils lui disaient et continuait à tenter de leur échapper. Malheureusement pour elle, elle se retrouva dans un cul de sac, et le groupe d’homme pu enfin la piégé.

- Tu vas arrêter de faire ta flipoteuse maintenant, lui dit un des hommes.

- T’aurais jamais dû nous faire un barbot, la prévenu un autre.

- Si vous croyez me faire peur, leur répliqua la jeune fille. Je ne suis pas qu’une barboteuse vous savez, je suis aussi une Tueuse !

- C’est quoi ça, une Tueuse ?

- T’inquiète pas tu vas tékap dans pas longtemps, lui dit la Tueuse.

La jeune fille fonça sur ses poursuivants et flanqua un puissant coup de poing dans la mâchoire de celui qui semblait être le chef du groupe, le réduisant à l’inconscience. Les quatre restants tentèrent d’attaquer la Tueuse mais elle balança son poing dans la figure d’un deux, lui faisant connaître le même sort que son compagnon. Elle fit un saut et donna deux coup de pied, se qui assomma deux de ses assaillants. Le dernier restant, ayant trop peur de finir comme ses « amis », décida de prendre la fuite. La jeune fille ne prit même pas la peine de le poursuivre et continua sa route.

- C’est tellement facile de faire du barbotage de nos jour, conclu la jeune fille, surtout quand on est la Tueuse. C’est pas poss de pouvoir me mettre gameove.

La Tueuse senti alors une présence. Quelqu’un l’avait prit en filature, c’est sûr ! La jeune fille aux mèches rosées décida de faire comme si de rien n’était, espérant pouvoir bloozer son poursuivant. Malheureusement pour elle se fut se dernier qui fut le plus rapide. Le poursuivant, qui était une jeune femme aux cheveux blonds, pointa un pistolet sur la barboteuse. C’était une justice.

- Immobilisation et soumission…oh, c’est toi Mel, dit la justice blonde, sans surprise.

- Tient salut à toi sœurette, lui répliqua Melaka.

- Laisse moi devinez, encore en train de barboter ?

- Quoi ! Mais non ! Tu me prends pour qui Erin ?

À se moment une liasse de coï tomba de la poche du pantalon de Mel, prouvant les dire de sa sœur.

- Pour une barboteuse, lui répondit Erin Fray.

- Hey oh, commença à lui répondre Melaka Fray, avant de sauter à une conclusion j’aimerais te dire que j’ai barboté ça à des gens malhonnête !

- Ça ne change rien Melaka, ça reste du barbotage.

- Tu vas faire quoi ? M’arrêter ?

- Non, lui répondit Erin, j’avais l’intension de t’inviter à mon conapt, on a besoins de discuté entre sœur je crois.

Fray resta surprise de la proposition de sa sœur aînée et accepta de la suivre jusqu’à son appartement.

****************************************


- Tu m’avais pourtant promis d’arrêter le barbotage, fit remarquer Erin à sa sœur.

- Ouais je sais mais le problème c’est que…j’ai besoins de barboter pour vivre ! C’est bien beau d’être la Tueuse mais on ne gagne pas un coï à faire ça.

- C’est justement pourquoi je voulais te parler Mel, j’ai une proposition à te faire.

- Tu va me filer des coï ?

- Non, j’ai un rabot à te proposer, lui dit Erin.

- Quel genre de rabot, lui demanda la Tueuse.

- Le centre de justice est au courant de tes pouvoirs particulier, et il aimerait que de temps en temps tu viennes faire un tour dans les quartiers des uppers pour faire le ménage dans la population de noctos.

- Il y a des noctos là bas, parce que j’étais sût qu’il y en avait que dans les terriers.

- Alors, demanda Erin, tu acceptes ?

- Ça paye bien ?

- Ça paye en sil…

- J’accepte, s’exclama Fray.

- Tu vas arrêter le barbotage maintenant ?

- Bien sur, lui promit Mel.

Melaka quitta le conapt de sa sœur et retourna chez elle, au terrier.

****************************************


Fray était de retour au terrier, le quartier pauvre d’Haddyn. C’était son chez elle et elle si plaisait bien. Les gens qui vivaient la était souvent des phénoms, des gens ayant muté à cause de la pollution ou des rayonnements du soleil. Chez certain ça paraissait beaucoup, comme chez Gunther, tandis que d’autre on remarquait à peine. En rentrant à son domi Mel se heurta à un gang de noctos.

- Frak, jura Mel, j’aurais dû amener ma Faux avec moi.

- Bonsoir Tueuse, lui dit le chef du gang de noctos.

- Non pas bonsoir, parce que je vais tous vous éliminer, les prévenu Fray.

- C’est se qu’on va voir, lui répondit le nocto, mais nous avons l’avantage du nombre.

En effet, ils étaient sept alors que Melaka était…seule. Mais il en fallait plus pour arrêter la Tueuse, et ce n’est pas un gang de fèle qui allait la vaincre ! Malgré cela Fray prit ses jambes à son coup et s’enfuit à toute vitesse.

- Rattrapons là, ordonna le chef des noctos à ses sous-fifres.

Les noctos poursuivit la Tueuse à travers les ruelles du terrier, mais elle les devançait toujours, mais à peine.

- Je te trouve assez flipotante pour un Tueuse, lui dit le nocto.

- Quand on t’attrapera tu vas être gameove en un rien de temps, la prévenu un autre nocto.

- Cet Tueuse est fèle, conclu un autre des noctos.

Melaka continuait à s’enfuir d’eux, car elle avait un bon plan derrière la tête. Elle les conduisit dans un racoin isolé du terrier, et disparu mystérieusement.

- Mais elle est où, se questionna un nocto.

- On a dû la faire flipoter, conclu un autre nocto.

- C’est cheule, dit le chef, j’ai l’impression qu’elle nous prépare un blooz.

À se moment le groupe de nocto se retrouva arrosé par un étrange liquide. Le chef constata qu’il s’agissait d’alcool. La Tueuse les avait arrosés avec de la bière !

- Tu vas faire quoi ? Nous saouler ?

- Non, je vais vous faire cramer, dit Fray, qui venait d’apparaître derrière eux.

Elle craqua une allumette et la lança en leur direction. L’alcool qu’il avait sur eux servit de carburant pour le feu et les noctos prirent feu. Après quelques minutes d’agonit il finir complètement carbonisé et tombèrent en poussière.

- Quels bandes de gloupides! Une bonne chose de faite, se dit Fray, avant de retourner chez elle.

****************************************


Dans un laboratoire situé dans les quartiers des uppers, un homme, docteur Rotobor, probablement un scientifique, était assit dans son fauteuil. Il portait une blouse de scientifique de couleur blanche et en dessous un chandail rouge et un pantalon jaune. Il avait d’étrange lunette de soleil bleuté à ses yeux et une moustache brune. Il était presque complètement chauve et il était maigrelet. Il semblait très focalisé sur ses documents quand soudain une fille entra dans son labo.

- Bonsoir père, lui dit la fille.

Le scientifique se retourna et vit sa fille Kristen. Elle semblait plutôt jeune, environ seize ans. Elle avait de long cheveux blonds plutôt pâle, sans être platine, et de magnifiques yeux bleus. Son visage assez joli semblait inexpressif, et elle portait des vêtements entièrement blancs.

- Bonsoir Kris, lui répondit son père. Tu vas bien ?

- Affirmatif, je te retourne la question.

- Moi ça va, je suis en train de travailler sur notre projet.

- Tu vas t’en prendre à la Tueuse, lui demanda Kristen.

- Bien entendu, elle est un obstacle dans notre projet.

- Pourquoi, se demanda la jeune fille.

- Question gloupide, elle ne tékap pas se que nous allons faire, elle est trop simple d’esprit.

- Pourtant elle combat les forces du mal.

- Peut être mais elle reste elle aussi un force maléfique et magique, donc un danger. Elle finira par s’en prendre à nous, les gens ne peuvent pas tékap notre vision des choses. Pourtant je sais que j’ai raison d’agir ainsi.

- Je vous fais confiance père. Je vais aller dormir maintenant, vous aussi vous devriez faire de même.

La fille du scientifique quitta le labo du docteur Rotobor. Ce dernier alla aussi dormir, sachant que bientôt ça sera le grand jour pour lui

****************************************


Melaka se trouvait dans un des quartiers des uppers. C’était riche, donc très différent du terrier où elle habitait. Elle devait se rendre au centre de justice pour commencer son nouveau rabot. Rendu là-bas, elle alla s’entretenir avec le chef du poste.

- Vous êtes Melaka Fray, la sœur d’Erin Fray, demanda le chef.

- Ouais c’est ça, je suis venu nettoyer dans la population de noctos.

- J’ai entendu parler de vous, parait qu’on vous appelle la Tueuse de nocto. C’est en plein se qu’il nous faut ici, nos justices sont pas de taille contre ses monstres.

- Selon se que ma sœur m’a dit que doit venir ici au moins deux fois par semaine pour faire le ménage, c’est bien ça ?

- Oui, et vous serez bien payé, par en coï mais en sil !

- Parfais, je suis prête.

Fray quitta le poste, Faux à la main, prête à exterminer quelques noctos !

****************************************


Il restait plus qu’un des coins du quartier riche et elle avait finit son rabot pour aujourd’hui. Elle avait en tout réussi à éliminer au moins un dizaine de noctos. Elle continua de sonder le coin et repéra un petit groupe de 5 noctos.

- Salut les pas beau, leur lança Fray.

- Pour qui elle se prend celle là, répliqua un des noctos.

- Je suis le service de nettoyage, venu nettoyer le quartier des sales vermines dans votre genre.

- Répète ça pour voir, la menaça le nocto.

- Avec joie ! Je suis venu vous éliminé vous les gloupide de noctos.

Les noctos foncèrent sur la Tueuse, ivre de rage. Cette dernière eu aucun mal à en décapiter 3 d’un coup de Faux et d’en poignarder un avec le pieu de la Faux. Il en restait plus qu’un.

- Vous êtes plutôt fèle, même pour des noctos !

- Tu es elles, la Tueuse…

- Bravo, tu mérites une mort rapide pour ta bonne réponse !

Fray trancha la tête du nocto avant qu’il est eu le temps de répliquer et tomba en poussière. La Tueuse, ayant finit son rabot, retourna au poste pour avoir sa paye. Après cela elle retourna chez elle. Par contre, elle avait ressenti que quelqu’un l’avait observé pendant qu’elle combattait les noctos, mais elle se dit que ça devait être son imagination.

****************************************


Deux étrangers venaient de pénétrer dans le terrier. Un était un garçon et l’autre une fille. Ils se ressemblaient beaucoup et semblait avoir le même âge, environ dix-huit ans. La fille avait des cheveux cours châtain clair avec un frange sur le font, des yeux verts émeraudes, un visage avec quelque tâche de rousseur et plutôt mignon. Le garçon lui aussi avait des cheveux châtain clair mais relevé en l’air, son œil droit était vert émeraude tandis que l’autre était en métal, un œil robotique, surement pour remplacer un œil perdu. Il avait aussi une cicatrice sur sa paupière gauche. Son visage, bien que ressemblant à la fille avec ses tâches de rousseur, était plus sévère et plus dure. Niveau grandeur il était légèrement plus grand qu’elle.

- Tu es sûr que c’est ici que vie la Tueuse Harry, demanda la jeune fille.

- Bien sûr Xandra, d’après mes sources Melaka Fray vivrait dans se terrier.

- Tu crois que c’est une bonne idée d’aller la voir, demanda la dénommé Xandra.

- C’est la seule qui pourrait nous aidé à empêcher Rotobor de mettre son plan à exécution, si on ne l’arrête pas des innocents comme nous l’étions vont subir d’horrible chose.

- Tu as raison, nous avons besoins d’elle frérot.

Les deux se rendirent donc de se pas chez Fray.

****************************************


De retour dans le laboratoire du docteur Rotobor. Se dernier se promenait dans les couloirs, étant impatient de commencer son plan qui selon lui, était génial. Sa fille Kristen vint le rejoindre.

- C’est enfin le grand jour ma fille, lui dit le docteur, content de lui.

- Oui je sais, tu vas donc t’attaquer à la Tueuse ?

- Malheureusement j’y suis obligé, c’est pour le bien de l’humanité !

- Je ne comprends toujours pas pourquoi c’est bien de faire ça, lui avoua sa fille. Il me semble que faire le bien en utilisant le mal, c’est pas vraiment bon.

- Mais si c’est bien. Les gens de nos jours ne savent pas se qui est bon pour eux, ils ont besoins d’un génie comme moi pour leur montré. Même si je dois utiliser la force je dois les convertir à mes idées Kris.

Le docteur entra dans une pièce, suivit de Kristen. Il s’adressa aux choses qui se trouvaient à l’intérieur.

- Ramenez-moi la Tueuse Melaka Fray, leur ordonna Rotobor. Si des gens tentent de s’interposer, tuez-les !

Les choses qui se trouvaient dans la pièce sortirent, allant sur le champ exécuter les ordres de leur maitre.

- Je ne crois pas que tuer des gens soit bon, lui dit Kristen.

- Si c’est gens tente d’aider la Tueuse sa veut dire qu’ils sont ses amis, donc corrompu par elle. Quand on tente de changer le monde il y a des gens qui doivent être sacrifié, des dommages collatéraux. J’aimerais ne pas être obligé de faire cela mais je n’y peux rien.

- Je vous crois père, lui répondit sa fille. Je retourne à mes quartiers maintenant, si cela ne vous dérange pas trop.

- Tu peux y aller, moi je dois finaliser quelque projet.

Tandis que sa fille retourna dans sa chambre, le scientifique retourna à son laboratoire.

****************************************



Melaka était couché sur son canapé en train de rêvasser tandis que quelqu’un frappa à sa porte. Elle se leva et alla ouvrir. Il s’agissait d’un jeune homme et d’une jeune fille ayant tous les deux des cheveux cours châtains clairs, des yeux verts émeraude et des petites tâches de rousseurs, le garçon avait en prime un œil robotique à la place du droit. Fray en conclu qu’ils devaient être frère et sœur, peut être même jumeaux.

- Vous êtes Melaka Fray, la Tueuse, demanda Harry.

- Ouais, c’est pour quoi?

- Nous devons vous parlez de toute urgence, lui répondit Xandra. Un danger imminent se prépare et vous êtes la seule qui puisse nous aider.

- Bon, dit Fray, entrer, j’ai hâte d’entendre se que vous allez me dire.

***

- Alors vous êtes des phénoms, conclu Melaka.

- Xandra oui, une phénom artificiel, moi je suis plutôt une sorte de cyborg.

- Et c’est quoi cette histoire de Rotobor et de Matt ?

Harry sembla hésiter avant de raconter l’histoire à la Tueuse.

- Il y a quelque temps, j’ai subi un accident qui m’a couté de nombreux organes vitaux, mon œil droit, mon bras droit et ma jambe gauche. Un scientifique du nom de Rotobor nous à proposer se me guérir si Xandra acceptait de se livrer à une expérience de sa part.

- J’ai accepté, avoua Xandra, pour le bien de mon frère. Malheureusement le docteur nous a fait un blooz, il voulait faire de nous ses pantins. Il à demandé à un des mécaniciens qui travaillait pour lui, Matthew Thalamus, de transformer mon frère en cyborg et de faire en sorte qui soit facilement manipulable. Matt à en effet transformer Harry en cyborg mais il a refusé de lui faire une lobotomie et l’a aidé à s’échapper.

- Pendant se temps là ma sœur subissait une expérience très dangereuse, visant à accroitre ses capacité mental. Je suis arrivé à temps avec Matt pour l’empêché de transformer ma sœur en légume.

- Maintenant je dispose de capacité mentale telle que la télékinésie, la lévitation et la télépathie.

- Donc où est le problème, demanda Fray. Ce scientifique cherche à faire quoi ?

- Il prépare un sale coup pour prendre le contrôle d’Haddyn, et il à récemment capturé Matt, lui répondit Xandra. Puisque c’est en quelque sorte notre ami nous ne pouvons pas le laisser entre les mains de se fou.

- Donc c’est pour ça que nous avons besoins de votre aide, termina Harry.

Melaka réfléchie un instant. Un innocent était en danger et un scientifique fou voulait conquérir la ville, en tant que Tueuse elle se devait d’agir.

- C’est d’accord, je vous aiderais.

****************************************

Ça faisait à peine 3 minutes qu’ils étaient sorti de chez Melaka que les trois comparses se firent attaquer par une dizaine de robots.

- Petit comité de votre docteur, demanda Fray.

- Je suppose, dit Harry.

- Va falloir s’en charger, leur dit Melaka. Bon, moi je prends ceux de droite, toi Alexa…

- Xandra, la corrigea-t-elle.

- Bon toi Xandra tu prends ceux du centre et Harry ceux de gauche. C’est parti !

L’ex barboteuse décrocha un bon coup de poing à un des robots, lui faisant les perdre la tête. Avec deux coups de pied bien placé elle brisa deux autres robots, et continua ainsi pour les autres.

- Plutôt fèle ses robots, se qui la Tueuse.

Harry lui utilisa sa force surhumaine de son bras droit robotique pour fracasser la tête d’un des robots sur le mur. Il fit de même avec sa jambe métallique pour un autre des robots. La technologique des robots étaient moins évoluer que celle de Harry. C’était parce que Matt était meilleur avec la mécanique que Rotobor.

La phénom usa de ses pouvoirs mentaux pour envoyer valser quelques uns de ses robots. Elle lévita et leur envoya quelques coups pied qui n’eurent pas trop d’effet. Elle décida donc d’usé de sa télékinésie pour les vaincre.

****************************************

Après quelques minutes de bagarre acharnée les trois héros réussirent enfin à en venir à bout des robots.

- Pas très coriaces ces machins, remarqua Fray.

- Le docteur n’est pas vraiment expérimenter en mécanique, lui dit Harry, c’est plutôt Matt qui est doué là dedans.

- Parlant de Matt faut se presser, dit Xandra. Je suis inquiète pour lui, et connaissant le docteur j’ai raison de l’être.

- Alors allons-y, répliqua la Tueuse. Plus vite on y sera, plus vite on pourra botter le cul de se merzky de scientifique !

À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
 
[Buffy] - Fray, slayer of future - Fray - T
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anshaca-Buffy/Faith-Buffy the slayer
» Anshaca-Buffy/Faith-Buffy the slayer-W
» Zachary Kralik
» Fray : la tueuse du futur
» [Jeu] Citations de Buffy The Vampire Slayer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires in Love :: Angel & ses Amours :: Buffy Anne Summers :: Les Manuscrits de Sunnydale :: Magic Box :: D'Amour ou d'amitié-
Sauter vers: